Visita
Ajoutez à vos favoris
Recommandez LB
el museo del Louvre con la Biblia
default.titre
default.titre
Subcribe to the newsletter !
www.louvrebible.org
Actualidad
Tableau du mois
Oeuvre du mois
Livre du mois
Article du mois
Emplacement
Antiguo Mesopotamia
Mesopotamia
Asiria Nínive
Arslan Tash, Til Barsip
Palacio de Darío 1
Fenicia Arabia Palmyra
Levante Siria
Ugarit Byblos
Gran esfinge
Recreación Templo
Los sarcófagos Momia
El Libro de los muertos
Imperio Antiguo y Nuevo
Los escribas
Galeria Campana
Salas de Bronces
Sala de las Cariátides
Arte romano
Época Julio-Claudia
Antigüedad tardía
Galia, áfrica, Siria
Buscar un tema
Buscar una obra
Buscar un tema
Visite ludique
¿Lo sabía ? 1
¿Lo sabía ? 2
¿Lo sabía ? 3
Diaporama
Más
Commander le livre par Internet
Bon de commande A imprimer
Contacte
Bibliografia
Notas
Glossaire


Licorne

La Bible confirme-t-elle l’existence des licornes, dont parlent certaines traductions ? Retour illustré sur cette question à partir de certaines des œuvres du musée.
                           
À travers les siècles se sont formés des mythes qui parlent d’un animal ayant le corps et la tête d’un cheval, mais les pattes d’un cerf et la queue d’un lion. La caractéristique peut-être la plus typique de cette créature légendaire est la corne unique vrillée qu’elle porte sur le front.
                           
                           
Tombeau de Renée d'Orléans-Longueville (1508 - 1515), RF 3501 XVIe siècle
Eglise des Célestins à Paris, Albâtre Richelieu RdC Michel Colombe salle 11

Au-dessus de l'enfeu, deux angelots soutiennent les armoiries de Claude de France.
 Des licornes, supports héraldiques au pied de la gisante, symbolisent la virginité
.
                           
                           
Licorne portant une paire de vases sur le dos  
AO 26590
Sully RdC salle 11 vit 6a Age du Fer I,
XIVe - IXe siècle avant J.-C.
Terre cuite
La Vierge à l'Enfant entre sainte Justine et saint Georges,
avec un bénédictin agenouillé inv 139
Paolo CALIARI,
dit VÉRONÈSE, vers 1554 
Denon 1er salle 6, de la Joconde

La Bible et les licornes

On croyait autrefois que la corne de licorne contenait un antipoison. Certains monuments assyriens et babyloniens portent des représentations d’animaux à une corne. On estime aujourd’hui qu’il s’agit de cerfs, de bouquetins, de vaches ou de taureaux vus de profil, sous un angle qui ne montre pas les deux cornes. AA195

La licorne est mentionnée depuis l’Antiquité grecque sous le nom de monocéros. AA196 Elle devint l’animal imaginaire le plus important du Moyen Age à la renaissance, que ce soit dans l’iconographie des bestiaires médiévaux comme un animal sylvestre très féroce, symbole de pureté et de grâce, ou dans les encyclopédies où sa corne possède le pouvoir de purifier l’eau de tout poison et de guérir les maladies.
                           
 
 
« Délivre-moi de la gueule du lion, exauce-moi et me retire d’entre
les cornes des licornes. »

Psaume XX:22
(Ostervald, 1896)

   
Les Écritures évoquent
neuf fois un animal par
le terme hébreu re'em.

Bœuf sauvage ou Aurochs
serait le sens le plus exact
 
                           
La Bible de Saci, la traduction d’Ostervald et d’autres versions parlent de licornes. Mais ce n’est pas le cas des versions modernes qui rendent l’hébreu de manière exacte. Les Écritures évoquent neuf fois un animal par le terme hébreu re'em (Nombres 23:22; 24:8; Deutéronome 33:17; Job 39:9, 10; Psaumes 22:21; 29:6; 92:10; Ésaïe 34:7). Les traducteurs ont longtemps été dans le doute quant à l’identité de l’animal. La Septante grecque a rendu re'em dans le sens de ‘ à une corne ’, ou licorne. La Vulgate latine le traduit souvent par rhinocéros.
                           
 
 
« Les buffles tombent
avec eux, et les bœufs avec
les taureaux. »

Esaïe 34:7, Segond 21

   
« Mais tu élèveras
ma corne comme celle
du taureau sauvage. »
 
Psaume 92:10, TMN note
 
                           
Les biblistes modernes ont pourtant grandement fait la lumière sur re'em. Ce mot désigne les “bœufs sauvages”, connus sous le nom scientifique de bos primigenius. Il s’agit là d’une subdivision de la grande famille des ongulés à cornes. Certains passages poétiques de l’Ancien Testament évoquent un puissant et splendide animal à corne appelé re'em. Il était connu pour être un animal fort et indocile (Job 39:10, 11), mais aussi rapide (Nombres 23:22; 24:8). Moïse a mentionné ses cornes dans une allusion imagée aux deux tribus puissantes qui sortiraient des deux fils de Joseph. (Deutéronome 33:17).

Ce mot est rendu par ‘ licorne ’ ou ‘ rhinocéros ’ dans beaucoup de versions, mais de nombreuses traductions modernes préfèrent ‘ bœuf sauvage ’, ‘ taureau ’ (Jérusalem), ‘ buffle ’ (Segond 21, Thompson) ou ‘ Auroch ’ (Chouraqui). AA197
                           
                           
Aurochs
www.eurowildlife.org
La chasse au taureau sauvage   RF 1725 
Antoine-Louis BARYE Plâtre retouché à la cire 
Richelieu RdC salle 33 vit 12
                           
L’aurochs (bœuf ou taureau sauvage) s’est apparemment éteint au XVIIe siècle, mais les savants sont arrivés à la conclusion qu’il était sensiblement différent de la licorne dont parlent les légendes. L’ancien aurochs avait un corps haut d’environ 1,80 mètre et long de quelque 3 mètres. Il pouvait peser jusqu’à 900 kilogrammes, et chacune de ses deux cornes pouvait mesurer plus de 75 centimètres de long.
 
La Bible ne confirme donc pas la notion de licornes, rendues célèbres par les légendes. Elle décrit de façon exacte bien que succincte l’imposant et effrayant aurochs, ou taureau sauvage, qui existait aux temps bibliques et jusqu’à un passé relativement récent.
                           
                 
Ailleurs               Paris
                           
 
La Dame à la licorne est une tenture
composée de six tapisseries datant de la fin du
XVè siècle exposée au musée national du Moyen Age
à Paris (Thermes et hôtel de Cluny).
                           
                           
                           

 





Visita rápida

Visita guiada

Antigüedades orientales    Departamento de antigüedades orientales
Antigüedades egipcias    Departamento de antigüedades egipcias
Antigüedades romanas    Departamento de antigüedades romanas